Acme Travels (Pvt) Ltd,
#246, Park Road,
Colombo 05, Sri Lanka.
+94 (0)11 4527575
+94 (0)11 2596114
+94 (0)77 7790190 (Mobile)
info@acmetravels.com acmetrvl@slt.com
+94 (0)11 4527575
+94 (0)11 2596114
tour

Sri Lanka en Famille

Le Sri Lanka est une destination particulièrement propice au voyage avec les enfants. Les trajets routiers y sont rarement considérables et les activités adaptées au jeune public y sont nombreuses : donner le biberon à un éléphanteau, découvrir la faune des récifs coralliens équipé d’un masque et d’un tuba, faire une balade à dos d’éléphant ou encore sillonner la campagne dans une charrette tirée par un attelage de bœufs compteront certainement parmi les temps forts de votre séjour en famille à Sri Lanka.
Jour 1

Paris / Negombo

Départ pour Colombo (vol organisé par vos soins).

Jour 2

Colombo / Negombo

Arrivée Colombo. Accueil par un représentant d’ACME Sri Lanka et transfert à l’’hôtel (accès à votre chambre sous réserve de disponibilité) à Negombo. Negombo regroupe l’une des plus grandes communautés de pêcheurs de l’ile qui sont majoritairement de confession catholique. De nombreuses églises se dressent non loin du rivage où les pêcheurs amarrent leur catamaran. Installation à l’hôtel et temps libre pour vous détendre.

Jour 3

Negombo / Pinnawela / Habarana

Route pour Pinnawela et visite de l'orphelinat des éléphants. Visite de l'orphelinat des éléphants, qui, nourris au biberon, absorbent jusqu’à sept bouteilles de lait 4 fois par jour ; vous assisterez également au spectacle de leur bain dans la rivière. L'orphelinat a été créé par le gouvernement et compte une cinquantaine de pensionnaires. dont certains ont été retrouvés dans la jungle. Une terrasse aménagée au bord de la rivière permet d'assister à leurs ébats. En 1975 naquit le projet d'un orphelinat pour les bêtes traquées par l'homme ou abandonnées par leurs parents. Les nourrissons attendent chaque jour l'heure du biberon de 7 litres que les hommes leur font boire 5 fois par jour. Ensuite tous vont au bain dans la Maha Oya, accompagnés par leurs soigneurs. Certains éléphants adultes sont amenés à travailler dans les plantations et parfois ils accompagnent Bouddha lors des célébrations religieuses. Vous prendrez le déjeuner sur place au bord de la rivière (non inclus). Puis balade dans la campagne qui vous donnera l’occasion de pénétrer l’intimité de la vie rurale sri-lankaise. La région abonde de luxuriantes rizières frangées de palmiers et de cocotiers. Au delà se dressent les premières montagnes du centre de ‘l’île aux flancs plantés de champs de thé. Installation pour 03 nuits dans votre hôtel dans un superbe cadre naturel qui abrite de nombreux oiseaux et animaux.

Jour 4

Habarana

Matinée consacrée à la découverte d’un village qui vous permettra de vous familiariser avec la vie quotidienne et les activités agricoles de la région essentiellement consacrée à la riziculture. Puis traversée d’un lac couvert de lotus et de nénuphars jusqu’à un second village. Après avoir siroté une noix de coco, promenade dans le village d’abord à pied puis dans une charrette tirée par un attelage de bœufs. Déjeuner traditionnel chez l’habitant. L’après-midi, visite en jeep du parc national du Minneriya s'organise autour d'une gigantesque retenue d'eau qui, avec ses proportions plus modestes à la saison sèche, fait figure d'Eldorado pour la faune locale, abondante. Il couvre une superficie de près de 9000 hectares où baguenaudent près de 300 éléphants et une riche faune composés de mammifères (buffles sauvages, sangliers, biches tachetées, ours paresseux, léopards et chacals), reptiles (au moins 25 espèces y compris des crocodiles), poissons et de très nombreux oiseaux (environ 160 espèces recensées). Y admirez les éléphants s'y baigner, les oiseaux aquatiques y pêcher... un spectacle dont on ne se lasse pas.

Jour 5

Habarana / Sigiriya / Polonnaruwa / Habarana

Le matin, ascension de la forteresse du Rocher au Lion, qui renferme les magnifiques fresques des Demoiselles de Sigiriya, merveilleuses créatures, mi-déesse, mi-princesses. Perchée à 370 m, au sommet d'un rocher de pierre rouge qui domine un ensemble harmonieux de jardins dessinés au Ve siècle, la citadelle de SIGIRIYA est classée par l’Unesco depuis 1982. Nid d’aigle d’un roi parricide, Kasyapa (qui régna de 477 à 495), le palais du sommet est desservi par un étroit escalier qui se faufile entre les pattes géantes d’un lion. Kasyapa, avide de pouvoir, destitua son père, le roi Dhatusena pour prendre sa place puis l’emmura vivant et chassa son frère Mugalan. Il régna sur cette citadelle qu’il fit construire en haut d’un rocher pour la rendre imprenable. Kasyapa, grand mécène, invita les plus grands artistes de l’époque à sa cour, à qui l’on doit la fresque des Demoiselles. Mugalan revint 18 ans plus tard pour venger son père en délogeant son frère parricide. Les fresques ont été découvertes en 1861 mais on ne sait pas vraiment qui sont ces séduisantes demoiselles. Courtisanes, baigneuses ou nymphes apsara. Selon certains archéologues il s'agirait des épouses de Kasyapa, ou des dames de sa cour accompagnées de leurs servantes se rendant au temple pour y déposer des offrandes. D'autres spécialistes affirme que l'œuvre évoquerait plutôt le royaume de Kubera, le dieu des richesses, dont le trône se situe au sommet de la montagne. Les figures dorées représenteraient des 'princesses de lumières' accompagnées de leurs 'demoiselles de nuage'. Puis, visite du site archéologique de Polonnaruwa et de son musée. Polonnaruwa succéda au Xe s. à Anuradhapura dans le rôle de capitale sur les rives du lac artificiel Topa Wewa, appelé Parakrama Samudra. Elle ne le fut que pendant deux siècles, mais ses vestiges s’étendent sur 15 km2 et figurent au patrimoine de l’Unesco depuis 1982. Outre le palais royal et ses dépendances, plusieurs temples et monastères ont été mis au jour : l’immense Alahena Pirivena (80 ha), les quatre statues rupestres de Bouddha du Gal Vihara et le Tivanka Pilgrimage aux fragiles peintures murales. Édifiés sur une terrasse monumentale à la gloire de la plus précieuse des reliques du monde bouddhiste, la Dent de Bouddha, aujourd’hui conservée dans son temple de Kandy, le Vatadage (sanctuaire circulaire) et cinq autres constructions religieuses composent un ensemble architectural unique au monde. La ville connut son âge d’or au XIIe siècle sous le règne de Parakrama Bahu (1153-1186) et Nissamkamala (1187-1196) avant d’être ravagée par une invasion tamoule en 1214. Balade en vélo durant 2 à 3 heures parmi ces fabuleux trésors archéologiques. En fin de journée, petit balade à dos d’éléphant dans la campagne.

Jour 6

Habarana / Kandy

Route pour Kandy. Sur le trajet, visite des grottes de Dambulla, refuge du roi Valagambahu lorsqu’il fût chassé d’Anuradhapura, sa capitale. Quand plus tard le roi eut reconquit la capitale il fit transformer les grottes en temples bouddhistes. Vous pourrez admirer un festival de statues de Bouddha réparties dans les cinq grandes grottes utilisées par les moines depuis le 1er siècle avant Jésus-Christ. Les grottes sont creusées dans un énorme bloc de granit perché à plus de 160 m d'altitude. les parois de la plus grande et la plus intéressante des grottes furent à l'origine recouverte d'or sous le règne de Nissanka Mala. Son plafond , à 6m, est couvert d'effigies de petits bouddha; sur les côtés, d'autres sont assis en méditation; le long d'une paroi, un gigantesque bouddha couché de 15m, la tête sur son coussin, repose dans le sommeil du parinirvana. La vue depuis sur la plaine depuis le sommet du rocher est exceptionnelle, particulièrement le matin. Puis visite du reliquaire de Nalanda Gedige, bijou de l’architecture cinghalaise mêlant influences hindoues et bouddhiques agrémentés de sculptures tantriques à motifs érotiques. A l’intérieur se dresse une statue de bouddha assez abîmée entre un ganesh et une stèle de bodhisattva. Continuation pour Matale. Visite d’un jardin d'épices dans cette zone de végétation luxuriante qui rassemble toutes les plantes tropicales qui firent la renommée de l’île : poivriers, noix de muscade, safran, cardamome, clous de girofle, gingembre, etc. Vous assisterez à une démonstration de cuisine sri-lankaise et vous familiarisez avec les vertus des plantes utilisées par la médecine ayurvédique. Atour de Matale se dresse les premières collines de la chaine des Knuckles. Cette région est appelée le Wiltshire en référence à un comté de Grande Bretagne. La météo y est souvent très changeante avec une alternance de nuages et d’éclaircies et l’air y est généralement frais. A Riverstone de dresse le temple d’Alu Vihara où le Canon Pali aurait été composé sur des feuilles de palmiers. Arrivée à Kandy. Au centre du massif central ceylanais, à 500m d’altitude, Kandy jouit d’un climat très agréable. Construite autour d’un lac artificiel, elle fut la dernière capitale de Ceylan avant que l’île ne devienne une colonie britannique. Kandy est célèbre pour son temple de la dent. Elle est aujourd’hui la capitale religieuse du pays et l’un des hauts lieux du bouddhisme mondial.

Jour 7

Kandy (Temples Gampola / Jardins De Peradeniya / Temple De Ladent)

Visite des temples Gampola de Gadaladeniya et Lankathilake et Embekke. Ce sont des temples qui appartiennent à la grande période d’activité artistique dite « Gampola » (XIV – XV e siècle). Du nom de l’ancienne capitale établie non loin du site de Kandy. Le temple de Gadaleniya fut construit en 1344 sur un promontoire dans un site magnifique. Ils possèdent de remarquables frises de pierre qui représentent des danseurs et des joueurs de tambours. Le sanctuaire abrite un Bouddha doré assis entouré de Bouddha debout. Son architecture est influencée par l’hindouisme. A 3km, sur la route de Gampola se dresse dans une situation exceptionnelle le temple royal de Lankatilake, dont le nom signifie « grain de beauté de Lanka ». Il possède un remarquable porche blanc et sa porte principale est constituée de panneaux de bois peints. A l’intérieur, les murs et plafond sont recouverts de fresques du XVIIe illustrant notamment la vie des 24 Bouddhas antérieurs. La statue du grand Bouddha remonterait au XIVe siècle. Face à l’entrée, la salle des tambours offre un superbe panorama. Puis petite marche pour accéder au magnifique temple d’Embekke Devale construit au cours du XIVe siècle en l'honneur du Dieu protecteur Kataragama. Les sculptures en bois des piliers de l'entrée passent pour être les plus belles de l'ère de Kandy.

Jour 8

Kandy / Nuwara Eliya

Transfert à la gare en tuk tuk. Départ en train en direction de Nuwara Eliya à travers les plantations de thé. Après un trajet d’environ 50 minutes, votre véhicule vous retrouvera pour poursuivre la route en direction de Nuwara Eliya. Vous traverserez parmi les plus beaux paysages de l’ile. Nuwara Eliya, "la ville au-dessus des nuées", est située à 1.900m d'altitude ; C'est l'une des plus célèbres stations climatiques de Ceylan. A Nuwara Eliya, l'aspect des jardins, l'architecture des maisons, le gazon toujours vert, lui donnent une allure très "coloniale britannique". La température y est agréablement fraîche, 15° en moyenne et un crachin arrose la ville environ 200 jours par an. Visite d’une plantation de thé et d’une fabrique du célèbre thé de Ceylan. De nos jours, le thé du Sri Lanka est plus souvent connu sous la dénomination de thé de Ceylan, d'après le nom du pays jusqu'en 1972. Ceylan ne produit presque que du thé noir, reconnaissable à sa belle couleur ambrée. Les principales régions de culture sont : Galle, Ratnapura, Kandy, Nuwara, Eliya, Dimbula et Uva. La meilleure qualité est récoltée dans les montagnes jusqu'à 2000m. Le Sri Lanka, troisième producteur mondial de thé, est aussi le premier exportateur. Altitude, climat tropical, terre acide et ferrugineuse... les ingrédients étaient réunis. Sauf la main-d’œuvre, que les Britanniques firent venir du sud de l'Inde. Les gracieuses silhouettes des cueilleuses appartiennent donc à la troisième génération de Tamouls, sans aucun lien avec ceux du nord de l'île. Découverte d’une plantation de thé et visite d’une fabrique.

Jour 9

Nuwara Eliya / Uda Walawe

Matinée de route pour Udawalawe. Safari en jeeo dans le parc. Uda Walawe tire son nom du grand réservoir d'Uda Walawe construit dans les années 1960 sur la rivière Walawe. Ce plan d'eau joue toujours un rôle central dans le parc, car les éléphants (plus de 500) et d'autres animaux (chacals, cervidés, mangoustes, crocodiles) viennent s'y abreuver. Le parc est aussi réputé pour sa très riche avifaune, notamment cinq espèces d’aigle.

Jour 10

Uda Walawe / Plage (Mirissa Ou Similaire)

Trajet jusqu’à votre de Mirissa (selon vos dates de voyage nous vous proposons un lieu de séjour balnéaire adapté à la saison). Mirissa offre parmi les meilleures possibilités en terme de surf et de fin novembre à avril, il est possible d’y entreprendre une balade en mer le matin pour observer les baleines bleues ou les dauphins (excursion à régler sur place). Le littoral d’Hikkaduwa possède parmi les beaux fonds sous-marins aisément accessibles en plongée avec un simple tuba.

Jour 11

Plage

Journée libre en bord de mer

Jour 12

Plage - Galle Colombo

Route côtière jusqu’à Galle. visite de la ville et du fort. L'architecture coloniale de la vieille de Galle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, et pour cause : autrefois étape importante de la route des épices, Galle s'est nourrie des occupations étrangères. Après les Chinois et les Arabes, ce sont surtout les Portugais, les Hollandais et les Anglais qui ont fait de cette cité un endroit étrange et unique au Sri Lanka. Vous découvrirez les Bastions et ses remparts, l'église hollandaise, le phare et les vieilles demeures coloniales. A Kosgoda, visite de l'élevage de tortues. Transfert à l'aéroport de Colombo. Transfert à l'aéroport. Vol régulier pour Paris.